Le gouvernement s’attaque à la liberté d’opinion des fonctionnaires sous le couvert d’un projet de charte de déontologie

16 février 2018 / Union fédérale Médecins, ingénieurs, cadres, techniciens UFMICT

Selon Hospimédia, un rapport parlementaire approuvé le 31 janvier dernier par la Commission des Lois de l’Assemblée Nationale trace le cadre d’une future charte de déontologie.

Les directeurs d’hôpital sont nommément visés en leur interdisant « de remettre en cause la politique de santé » qu’il leur revient de mettre en oeuvre.

(Suite en annexe.)